En ce mois d’août, il fait beau, il fait chaud et il reste encore de nombreux festivals à faire. Tout le monde en profite. Tout le monde ? Non, une petite flopée d’irréductibles étudiants résistent encore et toujours à l’appel enivrant des soirées festives. La session d’examens arrive à grands pas et a inspiré à Jeanne, membre du CHE, un petit poème, entre deux sessions d’étude intensive.

Peur examens

“Je me présente à vous
Trois fois par an
Pendant quelque temps
Vous me prenez tout

J’ai beau être habituée
Ça me surprend chaque fois
Je me mets à douter
De moi

Vais-je réussir
Avec une étude intensive
Ou trop émotive
Finir par en souffrir

Au bout d’un certain temps
Ça devient presque un jeu
Je souris de soulagement
Quand je réussis de peu

À cause de vous
Avec mes crises d’euphories
Mes amis comprennent tous
Pourquoi je fais psy

Je me présente à vous
Trois fois par an
Pendant quelque temps
Vous me prenez tout

En période d’examens
On n’se sent pas très bien
On n’a plus de vie sociale
Et on perd les pédales

Mais ce n’est pas le genre d’histoire
à raconter à vos enfants
Pour leur faire croire
Que tout est noir ou blanc”

Nous souhaitons à tous ceux qui étudient une excellente session et que la force soit avec vous !