Outrage!, Rainbowhouse Brussels, çavaria et les CHEFF organisent une action de solidarité à l’ambassade de Russie de Bruxelles.

Le ‘Kiss in – To Russia with love’ se tiendra le dimanche 8 septembre et a pour but de témoigner le soutien du réseau LGBTQI belge aux victimes du gouvernement Poutine.

Actuellement en Russie, toute critique, différence d’opinion, que ce soit sur le plan politique ou social est réprimée. Le gouvernement russe manifeste clairement son refus de respecter ses obligations nationales et internationales en matière de droits humains envers tou-te-s ses citoyen-ne-s, notamment envers ses minorités (religieuses, sexuelles, politiques et ethniques).

En 2012 et 2013, plusieurs lois promulguées par le gouvernement russe ont inquiété la communauté internationale. À savoir : différentes lois liberticides dirigées contre les doctrines religieuses non reconnues par l’Etat russe, mais également le « Foreign Agent Act » visant les ONG ayant des liens internationaux et enfin, la loi anti-propagande, qui interdit la visibilité des relations ‘non-hétérosexuelles ».

Poutine se présente comme le protecteur des valeurs traditionnelles russes et réprime tout et tou-te-s ceux-elles qui émettent une critique ou un doute sur ces « dites » valeurs. Les journalistes, avocats et activistes des droits humains ne peuvent plus exercer leur travail convenablement. La loi anti-propagande promeut l’intolérance envers la communauté LGBTQI et ses sympathisant-e-s”, dit Jeroen Borghs, porte-parole de Çavaria.

“La loi anti-propagande a pour effet que les jeunes ne reçoivent plus d’informations correctes sur la sexualité”, déclare la Rainbowhouse Brussels. “De plus, cette loi limite la liberté d’expression étant donné que toute personne qui dit ou écrit quelque chose sur la communauté LGBTQI est punissable d’une amende, voir même d’un emprisonnement.”

Avec le ‘Kiss in – To Russia with love’, nous faisons savoir aux victimes de répression en Russie que nous saisirons toute occasion de nous adresser à leur gouvernement concernant leur responsabilité à protéger leurs citoyen-ne-s contre les discriminations et les violences”, explique Björn Pius d’Outrage!. “Nous appelons également les différents gouvernements et organisations belges, dont le Comité Olympique Belge, à entrer en contacts avec les organisations œuvrant pour les droits humains. Cette rencontre devrait permettre d’adopter une position claire et d’élaborer ensemble un cahier de revendications, afin que ces Jeux Olympiques d’hiver soient aussi la vitrine du respect des valeurs d’égalité que prône la charte olympique elle-même.”

Programme:
– bref discours
– kiss de 1 minute
– interventions par deux representatifs russes
– 2e kiss
– attacher des rubans colorés (offerts par l’organisation) aux barrière de l’ambassade

Facebook: www.facebook.com/events/591749994216786

Contact

Pauline Lomani
+32 (0) 478/73.60.62
pauline@lescheff.be
https://www.facebook.com/lesCHEFF