L’assemblée générale du CHEL a permis ce 27 avril de coopter Lucie comme membre effectif, avant de l’élire au conseil d’administration du cercle pour l’année prochaine. Son petit discours n’est certainement pas étranger à cette élection, c’est pourquoi nous vous le dévoilons ici !

“Chers membres du Chel,

A la veille de cette Assemblée Générale, je vous avoue que j’avais un peu de mal à trouver de l’inspiration pour ce discours. Heureusement, l’actualité de notre cher pays voisin m’a inspirée. Il fallait bien que tous ces débats et autres polémiques servent à quelque chose ! Alors, non, je ne vous parlerai pas de Mr Lassalle qui délirait à propos de l’existence de (prendre accent français) relations intimes entre des hommes et des ours. Et oui, je promets d’éviter de faire référence à l’Islam dans ce discours pour paraître aussi apaisée que Marine, c’est mon chargé de comm’ qui me l’a conseillé.

Ce soir, j’ai envie de vous parler de moi, j’ai envie de vous parler de vous et j’ai envie de vous parler de ce qu’on va pouvoir potentiellement réaliser ensemble.

Vous parler de moi : pourquoi ça me semble important ? Parce que vous demander de voter pour moi sans me connaître, je trouverais ça plutôt malhonnête de ma part. Je préfère que vous n’ayez pas de mauvaise surprise par la suite.

Je vous avoue que je n’avais pas réfléchis au fait que maintenant, je devrais me présenter à vous… Euuuh… Okay. Je me jette dans la gueule du loup !

Ce qu’il me semble opportun que vous sachiez sur moi : je me considère comme quelqu’un d’ouvert, de sociable, d’approchable, en tout cas ou du moins un minimum avenante. Si vous avez un problème ou juste envie de parler, je suis là pour vous écouter et si vous avez un problème avec moi je préfère que vous veniez m’en parler directement. Je sais aussi que j’ai tendance à faire les choses en dernière minute sauf si j’ai quelqu’un pour me mettre un minimum la pression ou me rappeler de faire les choses. J’aime travailler en équipe et je respecte le point de vue de chacun mais j’avoue avoir une tendance à repasser derrière les gens par perfectionnisme.

Pourquoi je serais un atout dans le conseil d’administration ? Je prends les choses à coeur. Mon perfectionnisme, mentionné plus haut, est autant une qualité qu’un défaut. Je suis là pour les gens et je ne supporte pas voir quelqu’un mis en difficulté ou de côté. J’essaye d’être un maximum à l’écoute. Je suis créative et je m’adapte plutôt facilement.

Et puis : comme disait Ségolène Royal : “Ce n’est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage”. #seconddegré #entoutcasdansmoncas

AG CHELVous parler de vous : le Chel, pour moi, c’est un peu comme une enveloppe corporelle et nous sommes tous une cellule ou un organe avec une fonction particulière. Nous sommes la vie à l’intérieur de ce corps. L’organisation de base est là mais elle ne pourrait pas respirer, faire battre le coeur sans chacun d’entre nous. Ce que je veux dire c’est que, pour moi, le Chel c’est un endroit où chaque personne est importante et à sa place et où la porte sera toujours grande ouverte à tous. Le Chel, crée des opportunités pour apprendre, pour se rencontrer, de grandir, d’évoluer et de se responsabiliser. Mais le plus important, c’est ce que le Chel apporte à certains etcertaines d’entre nous.

(Prendre une voix grave) I have a dream today que cet endroit continue d’être un endroit sécurisant, accueillant, bienveillant pour chacun, un endroit où tu ris, où tu redeviens un enfant, où tu apprends, un endroit où tu rencontres, un endroit où tu peux être toi-même, où tu peux te poser des questions et en faire part à des gens qui ont peut être traversé la même chose que toi ou pas mais à qui tu sais que tu peux parler anyway, où tu peux te sentir bien, tout simplement.

Vous parlez de nous ! Alors… Euuuuh… Ah oui !

  • Moi responsable, les papotes cocktails se finiront toutes dans le carré et bien arrosées. Moi responsable, les Cheliens rencontreront tous l’amour de leur vie avant la fin de mon mandat.
  • Moi responsable, le Rédac’Cheff sera consacré à la Commission F tous les mois.
  • Moi responsable, le Comité sera composé d’autant de mecs que de meufs #révolution #girlpower.
  • Moi responsable, la bière et les chips seront gratuits à chaque permanence.
  • Le changement, c’est maintenant !

Bah quoi : c’est pas ce qu’on doit faire quand on entreprend une campagne ?

Plus sérieusement, j’ai véritablement envie de m’investir dans ce cercle pour l’année qui arrive. J’ai envie d’avoir l’opportunité de grandir avec vous et grâce à vous, d’apprendre et puis de militer, d’une certaine manière, pour une cause qui me concerne et que je trouve importante. Parce que chaque jour, le monde nous rappelle que rien n’est acquis et qu’il faut continuer à se battre pour les autres : l’élection de Trump aux USA, Marine au second tour en France, les atrocités qui se produisent en Tchétchénie.

C’est pour tout ça que je pense que des endroits comme le Chel sont essentiels et je pense que je pourrais mettre certaines de mes capacités à son service, à votre service !

Bref : votez pour moi ! (Clin d’oeil accrocheur et pouces en l’air)”

Lucie, membre du futur conseil d’administration du CHEL